Pommes

 

En ce moment,
LA MISE A FRUITS ET LA RECOLTE DES POMMES

1- LA MISE A FRUITS

Une fois la floraison terminée, les petites pommes se forment, à partir de début mai.

 

Alpes Coccinelle produit ses pommes en suivant le cahier des charges PFI (Production Fruitière Intégrée). Le suivi de ce cahier des charges est contrôlé par un organisme de contrôle indépendant (ULASE).

PFI est un système de production économique de fruits de haute qualité donnant la priorité aux méthodes écologiquement plus sûres, minimisant les effets secondaires indésirables et l’utilisation des produits agrochimiques, afin d’améliorer la protection de l’environnement et la santé humaine.

La Production Fruitière Intégré repose sur trois principes :

  • La traçabilité de l’exploitation.
  • La satisfaction du consommateur.
  • La prise en compte de l’environnement.

 

L’éclaircissage

La charge de l’arbre en pommes doit être adaptée à son potentiel de production : un éclaircissage est souvent nécessaire. L’objectif de l’éclaircissage est de :

  • Limiter les risques d’alternance (trop de production une année, plus de production l’année suivante).
  • Améliorer la qualité des fruits et leur répartition dans des calibres commerciaux.

L’éclaircissage est manuel ou chimique, et est raisonné en s’appuyant sur un guide technique PFI.
Les opérations d’éclaircissage sont enregistrées sur le Cahier de Culture.

Les fruits mettent environ 2 mois à grossir et à se colorer pour atteindre leur maturité au mois d’août. Durant cette période, une fertilisation et une irrigation adaptées sont nécessaires.

La fertilisation

La fertilisation est raisonnée au niveau de Alpes Coccinelle.
Des analyses de sols, de fruits, de feuilles, ou de rameaux seront effectuées régulièrement. Chaque producteur enregistre ses apports d’engrais sur son Cahier de Culture.



L’irrigation

L’irrigation des vergers est raisonnée en fonction des paramètres suivants :

  • les données climatiques (précipitations, évaporation),
  • le type de sol,
  • les caractéristiques du verger.

Les dates d’irrigations sont enregistrées sur le Cahier de Culture.

 

La protection phytosanitaire

Alpes Coccinelle applique la Protection Intégrée.

C’est la combinaison de mesures biologiques, chimiques, physiques et culturales et la sélection d’arbres résistants, afin de limiter l’utilisation de produits chimiques, pour maintenir la présence des insectes et maladies en dessous du seuil à partir duquel apparaissent des dommages ou une perte économiquement inacceptable.


Le suivi des vergers se fait par contrôles visuels, piégeages divers, utilisation de modèles mathématiques, frappages et comptages. Le but est la limitation du ravageur et non sa disparition totale. Le niveau maximum des dégâts acceptés sur la culture conduit au seuil de tolérance.

Les interventions phytosanitaires sont raisonnées en fonction :

  • des observations réalisées en verger,
  • des avertissements agricoles,
  • des conseils du service technique.

La lutte biologique est utilisée en priorité. Elle consiste à combattre un ravageur par l’utilisation de ses ennemis naturels.

Lorsque les solutions ci-dessus sont insuffisantes, l’utilisation de produits phytosanitaires est nécessaire.
Les traitements s’appuient sur les guides phytosanitaires et ils sont enregistrés sur le Cahier de Culture.

Des analyses de résidus sont effectuées pour s’assurer de la conformité des pommes avec la réglementation en vigueur.



2- LA RECOLTE DES POMMES

La date de récolte

Nous déterminons la date de récolte lorsque les pommes sont à maturité. Leur maturité est estimée avec le Code Couleur des variétés, le Code Amidon, l’indice réfractométrique et la fermeté. Notre nombre de passages de récolte est adapté à l’évolution des fruits, notamment pour les bicolores.

Nos dates de récolte sont enregistrées sur un Cahier de Culture. Ce qui permet, entre autre, de vérifier le respect du délais avant récolte.


 

Le tri et la gestion des déchets

Les fruits présentant des défauts sont triés et écartés en station.

Les fruits écartés, non commercialisés, sont éliminés dans des conditions respectueuses de l’environnement :

  • Elimination des fruits par épandage et broyage dans les vergers ou dans les champs.
  • Transformation industrielle.

La traçabilité

Alpes Coccinelle a mis en place un système de traçabilité, afin de prouver le caractère PFI de sa production.

Les palox de pommes sont identifiés dès la cueillette.
A l’entrée en station, les lots sont orientés suivant l’étiquetage réalisé au verger.
L’identification des lots est maintenue du premier passage en calibreuse jusqu’au départ station.

 
Les pommes seront disponibles chez La Coccinelle, Philippe Malartre et Bernard Fournier à partir du mois d’août.